Emmanuel Constant sera déféré au Tribunal des Gonaïves, selon Lucmane Delile

Emmanuel Constant sera déféré au Tribunal des Gonaïves, selon Lucmane Delile

L’annonce a été faite par le ministre de la Justice et de la Sécurité publique (MJSP), Lucmane Delile, au cours d’une conférence de presse tenue ce jeudi 25 juin 2020. Emmanuel (Toto) Constant sera déféré au Tribunal des Gonaïves, où il a été jugé une première fois en 2005 en attente des décisions judiciaires.

Le dirigeant du groupe paramilitaire Front révolutionnaire armé pour le progrès d’Haïti (FRAPH), Emmanuel Constant est accusé du massacre de Raboteau en 1994. Le nombre total de mort lors de ce raid est toujours inconnu.

Par ailleurs, le Ministre de la Justice n’a pas livré des détails sur la juridiction compétente qui sera chargée de ce dossier épineux. Toutefois, d’aucuns attendent que justice soit faite en faveur des victimes.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    25 juin 2020, 15:26

    Le commandant Emmanuel Toto Constant avait commis l’erreur de s’associer a’ des FAUX militaires, tel n’etait pas le cas pour les paramilitaires de la Colombie. L’Armee fonctionne en plein rendement, l’ancien president Alvaro Uribe (deux mandats) ne laisse pas la scene politique et son poulain est au pouvoir.

    Dans la societe moribonde et/ou "SHITHOLE/FICTIF," le presume’ assassin Jocelerme Privert est devenu un heritier a’ l’instar de Jean Bertrand Aristide. Faut-il rappeler, ce dernier est une personne d’interet dans l’assassinat du journaliste Jean Leopold Dominique, suivant l’Ordonnance du juge Ivikel DABRESIL.

    Les familles de Mireille Durocher Bertin, Antoine Leroy, Jacques Florival, Oriel Jean, Michael Lucius…, Guiteau Toussaint, Manes Monchery, Marie Christine Jeune, Jean Ricardo Benjamin, Ericq Pierre, Hugues Saint-Pierre et les 3000 victimes de l’operation Bagdad I et II, "attendent que justice soit faite." La liste est longue. Il ne serait pas mauvais de lire "Le Livre Noir de l’INSECURITE" du Faux militaire Prosper Avril. Gason ak fanm tonbe sou FO demokrat yo.

    On se rappelle Pierre ESPERANCE avait bien documente’ le massacre de la Scierie (St Marc, le 11 fevrier 2004) en pointant du doigt les presume’s assassins Jocelerme Privert et Yvon Neptune. Par la suite, lors de la rue vers l’or (14 fevrier 2016-7 fevrier 2017), M. Esperance allait applaudir l’avenement de Privert au Palais national dans les conditions que l’on sait. VAN an VIRE. Et vous connaissez la suite: l’affaire de Subvention au RNDDH et la demission de MARIE YOLAINE GILLES de l’organisation. Gen yon jan yo fe peyi… E se domaj gen 34 lane depi nou pa nan rout la, poum pa di avan.

    L’Observatoire

    REPLY