Énergie-Rupture de contrat: une pilule difficile à avaler pour Dimitri Vorbe

Énergie-Rupture de contrat: une pilule difficile à avaler pour Dimitri Vorbe

La décision adoptée en conseil des ministres de mettre un terme aux contrats avec des firmes d’électricité dont la Société Générale d’Energie S.A(SOGENER ) est comme un poignard planté dans le dos du directeur exécutif de la compagnie fournisseur de courant, Dimitri Vorbe qui dénonce le comportement jugé arbitraire de l’Etat dans cette prise de décision.

« L’Etat ne peut s’aroger le droit de couper, de manière unilatérale, le contrat sans l’aval de l’autre partie», a déclaré M. Vorbe.

Se disant plutôt serein, l’homme d’affaires se propose de continuer à respecter les clauses du contrat en cours.

« Je garde mon sang froid et je continuerai à fournir à l’Etat de l’énergie », a déclaré M. Vorbe arguant que le conseil de défense de la SOGENER a déjà été touché de ce problème en vue de faire ce que droit..

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *