Enquête sur la disparition du photojournaliste Vladjimir Legagneur : Même la DCPJ est dans l’attente 8 mois après

Enquête sur la disparition du photojournaliste Vladjimir Legagneur : Même la DCPJ est dans l’attente 8 mois après

Plus de 8 mois après la disparition du photojournaliste Vladjimir Legagneur l’enquête se poursuit. D’une façon différente, le nouveau secrétaire d’Etat à la communication en a fait l’annonce. Les responsables de la Direction Centrale de la Police Judicaire attendent les résultats du test ADN qui devront être effectués sur des objets retrouvés à Grand-Ravine quelques jours après la disparition de V. Legagneur, rapporte-t-il.

Face à cette situation, le secrétaire d’Etat à la communication lui-même dit être en attente au même titre que les proches, la famille du disparu rappelant que deux personnes sont épinglées dans le cadre dossier. Eddy Jackson Alexis feint de ne pas pouvoir en dit plus sur ce dossier qui, souligne-t-il, est devant la cabinet d’instruction.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans la troisième circonscription de Port-au-Prince, l’insécurité bas son plein depuis la disparition de Vladimir Legagneur, Eddy Jackson Alexis indique que la Direction générale de la PNH a reçu l’instruction formelle de prendre toutes les mesures adéquates afin de freiner ce fléau a l’entrée sud de la capitale.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *