Examens du baccalauréat: des individus arrêtés, des téléphones portables saisis

Examens du baccalauréat: des individus arrêtés, des téléphones portables saisis

Environ 144, 760 candidats (réguliers et recalés) éparpillés dans dans différents centres d’examens dans les dix départements géographiques du pays prennent part jusqu’au 28 juin au déroulement des épreuves.

Plusieurs agents de la police nationale d’Haïti ont été déployés aux alentours des différents centres d’examens dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince pour la première journée des examens officiels du baccalauréat.

Des unités spécialisées dont des agents du coprs d’intervention et de maintien d’ordre ont effectué des fouilles systèmatiques sur tous les candidats avant qu’ils aient accès aux salles d’examens.

Au lycée Toussaint Louverture des agents de la police administrative ont procédé à l’arrestation d’un individu en possession d’une arme à feu de calibre 22. Il a été conduit au commissariat de Port-au-Prince.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Des individus ont été appréhendés dans d’autres centres d’examens pendant la première journée de ces épreuves. Certains ont été relâchés. À l’intérieur des centres d’examens, les surveillants ont procédé à une deuxième fouille qui a conduit à la confiscation de plusieurses portables.

À part de quelques téléphones cellulaires saisis, les surveillants ainsi que les élèves ont respecté les consignes du ministère de l’éducation nationale d’Haïti dans plusieurs centres d’examens. Les copies ont été distribuées à l’heure prévue.

Les candidats après avoir reçu leurs copies d’examens ont été contraints de quitter les centres d’examens, selon les responsables. Des candidats qui ont subi les épreuves en philosophie et en biologie affirment avoir reçu à l’heure prévue les textes d’examens.

Certains disent avoir eu assez de temps pour finir leurs examens qui ont été à leur portée.

Cependant, d’autres disent constater que plusieurs candidats sont absents dans les salles d’examens au cours de la première journée des épreuves.

Par ailleurs selon le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, la correction et la proclamation des résultats de tous les examens seront réalisées dans un délai raisonnable.

Pierre Josué Agénor Cadet promet que des experts seront mis à la dispositions des correcteurs pour superviser leur travail afin que les copies des candidats soient traitées dans de meilleures conditions.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *