« Girls Take Over » : Séphora, 17 ans, à la tête de l’ambassade du Canada en Haïti pour 24 heures

« Girls Take Over » : Séphora, 17 ans, à la tête de l’ambassade du Canada en Haïti pour 24 heures

À l’initiative de l’Organisation Plan International, la campagne mondiale « Girls take over » (Passer le pouvoir aux filles) vise à promouvoir la capacité des jeunes filles. En ce sens, la jeune Séphora, occupe pour 24 h, le poste d’ambassadrice du Canada en Haïti et annonce un partenariat avec festi-graffiti.

Dans un point de presse donné ce jeudi, à Pacot, devant le portrait de Toto Bissainte dessiné sur un mur, l’ambassadrice a mis l’accent sur le cyberharcèlement. « C’est un problème majeur auquel font face les filles à travers le monde et qui est de plus en plus fréquent en Haïti », a fait remarquer Séphora.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Des discours haineux, sexistes, sur des plateformes en ligne via internet se sont révélés être des espaces de marginalisation, d’intimidation et de diffamation de toute sorte », a déploré l’ambassadrice, tout en appelant les jeunes et les autres citoyens à faire preuve de sollicitude et de respect et à être plus solidaires.

L’ambassadeur du Canada en Haïti, Stuart Savage, a souligné l’implication de Séphora dans sa communauté malgré son jeune âge. Elle fait partie des jeunes médias de Frères, une organisation qui œuvre dans la sensibilisation à travers la technologie, aux dires de M. Savage.

« Le Canada continue d’être fier d’offrir son leadership pour la reconnaissance et la protection des droits des femmes et des filles », a fait savoir le diplomate. « Elles sont capables d’organiser leurs droits et leurs propres potentiels. Elles peuvent devenir des agents de changement et peuvent changer le monde », croit l’ambassadeur Stuart Savage.

Du 3 au 13 décembre 2020, la 5e édition de festi-graffiti se déroulera autour du thème « Génération street art : se mobiliser pour le climat ». Jean Widler Pierresaint, coordonnateur de l’événement, croit qu’aider les filles à réussir devrait être la responsabilité de tous. « Si nous n’investissons que pour les garçons, nous investissons pour la moitié du potentiel d’Haïti ».

La campagne « Girls take over » a été lancée dans le cadre de la journée internationale de la fille célébrée le 11 octobre de chaque année. Des jeunes de plus de 70 pays à travers le monde, ont, comme Séphora, la possibilité d’occuper une haute fonction de leadership.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *