X

X


Gonaïves: Les citoyens disent NON à l’insécurité

Gonaïves: Les citoyens disent NON à l’insécurité

À l'initiative de business Union, une structure regroupant des hommes d'affaires, plusieurs milliers de citoyens ont marché, ce mercredi 15 mai, dans la ville des Gonaïves pour dénoncer la montée du phénomène de l'insécurité dans la Cité de l'Indépendance ces derniers jours.

Cette marche a démarré à carrefour manyan pour aboutir au centre ville. Des citoyens participant à cette marche ont déposé une gerbe de fleurs devant les locaux de l’entreprise “Pipo” dont le propriétaire Phillipe Jean a été assassiné par balles, le 6 mai dernier.

Les organisateurs de cette marche ont délivré un message devant le parquet, le commissariat et la mairie des Gonaïves pour demander aux autorités policières et judiciaires d’assumer leurs responsabilités.

Des commerçants se font braquer à longueur de journée, dénoncent les protestataires.

Des entrepreneurs appellent les responsables de police dans le département de l’Artibonite à renforcer les patrouilles policières dans les rues afin de permettre aux commerçants de mener leurs activités commerciales en toute quiétude. La fouille systématiqu des véhicules officiels et ceux avec les vitres teintées, sont entre autres les revendications de ces entrepreneurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply