Haïti-Crise: Des entreprises privées et des banques commerciales ferment leurs portes

Haïti-Crise: Des entreprises privées et des banques commerciales ferment leurs portes

La majorité des supermarchés n’ont pas ouvert leurs portes, ce mardi, après la journée émaillée de violence.

Des vidéos amateurs publiées sur les réseaux sociaux, montrent une scène de pillage du complexe 18 situé à Juvénat (Pétion-ville.

Dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, plusieurs grandes entreprises n’ont pas ouvert leurs portes et demandent à leurs clients et à leurs employés de rester chez eux en raison de la situation socio-économique.


Les banques commerciales, selon une note publiée par l’association professionnelle des banques (APB), sont contraintes de fermer leurs portes pour la sécurité des employés. L’APB dit espérer le retour au calme afin que les banques puissent continuer à servir les clients.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *