Haïti- Crise: L’UE plaide pour un dialogue inter-haitien

Haïti- Crise: L’UE plaide pour un dialogue inter-haitien

L’ambassadeur de l’Union européenne, Sylvie Tabesse, se dit préoccupée par la situation actuelle du pays. Les gangs continuent de semer la terreur, la crise politique persiste, l’inflation grimpe. Pour résoudre les différents problèmes l’UE prône le dialogue.

Le tableau du pays est sombre. L’ambassadeur de l’UE en Haïti croit que le dialogue est la voie salvatrice qui peut aider le pays à sortir du marasme. Selon elle, ce dialogue doit être un dialogue inter-haïtien.

Elle se dit préoccupée par l’instabilité politique, la recrudescence des actes de violence qui met la nation haïtienne sur une mauvaise pente. En outre l’absence du parlement, le retard accusé dans la réalisation des élections.

Sylvie Tabesse renouvelle l’engagement de l’UE de continuer à soutenir la démocratie dans le pays et souligne l’urgente nécessité pour qu’un changement soit opéré en Haïti.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

4 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

4 Comments

  • Louis samuel
    17 juillet 2020, 21:41

    Mwen pa regrèt dèske m t abòne ak Haiti24.
    Mwen swiv jounal nou yo anpil. Nou pa pou nou pa kont.
    Kenbe la Haïti24
    Bondye beni nou

    REPLY
    • Louis samuel@Louis samuel
      17 juillet 2020, 21:44

      Mwen swiv anpil lòt jounal men yo pa fè pwa nan balans lan paske yo panche, swa sou gouvènman oubyen sou pozisyon.
      Haiti 24 bon travay

      REPLY
  • Justin Cotiere
    18 juillet 2020, 10:44

    Il faut que la classe politique change
    De la tradition a la modernisation
    Notre pays Haiti perd sa valeur avec les dirigeants qui n ont pas l habitude de diriger meme une salle de classe dans une ecole primaire
    Il faut mettre debout la classe intellectuelle
    En disant non a des voyous qui ne savent pas comment administrer

    Il faut que la façon dont qu ‘on se serve pour faire les élections en Haiti soit modernisée
    Juste pour commencer a resourdre certains problèmes

    Vive Haiti

    REPLY
  • Antoine Langomier
    18 juillet 2020, 21:55

    Il faut des hommes et femmes Patriotes en vue de Créer l’Etat-Nation. Depuis 34, c’est ça qui fait défaut au pays. A l’exception de l’intermède du président Leslie François Manigat, un Docte et Patriote.

    Elle ne connaît pas l’histoire des Coq Ploums sur le terrain… Elle n’a pas d’autre choix que de proposer "un dialogue Inter-Haïtien." Une flopée de coquins, de patekwè, de domestiques et de pillards.

    Elle n’a pas inventé la roue, en voyant, "l’urgente nécessité pour qu’un changement soit opéré en Haïti." Le pays ne bouge pas. Cette déclaration nous jette dans des décennies en arrière. Le 9 mars 1983, au cours de sa visite en Haïti, le Pape Jean Paul II était sans appel, "il faut que ça change." 37 ans après, Lavalas et PHTK restent à l’Unisson dans la voie du "Shithole/Fictif" avec le pays.

    Au micro de la formatrice Judith Joseph ce qui ne laissait pas indifférente une femme d’affaire haïtienne qui vit en France. Elle constatait avec amertume, en parlant des politiques, "chak fwa nou chanje nou chanje pi mal… Se pa moun ki dwe nan plas yo… ki nan plas yo." (Signal FM, le 18 juillet 2020). C’est une tautologie.

    Se menm yo menm yo. Un Combat au finish entre "je veux je peux" et "point barre." Les "Analfabet pa bet" et "Tet Kanna/Tet kodèn" n’ont pas eu le temps de prendre place à bord du camion. Ala Remo’…

    L’Observatoire

    REPLY