Haïti-Justice: Clifford Brandt avoue avoir kidnappé les enfants Moscosso

Haïti-Justice: Clifford Brandt avoue avoir kidnappé les enfants Moscosso

La famille Moscosso a témoigné, mercredi dernier, par devant le Tribunal des Gonaives en présence des accusés dont l’homme d’affaires Clifford Brandt.

Les deux enfants ont expliqué comment ils ont été enlevés par des hommes armés à bord de leur voiture avant d’être enfermés, les yeux bandés, dans une maison.

Robert, le père de Coralie et Nicolas Moscosso, a aussi témoigné, partageant ainsi les émotions ressenties après l’enlèvement de son fils et de sa fille.

Clifford Brandt, accusé d’enlevement suivi de séquestration, faux et usage de faux, détention illégale d’armes à feu, est passé aux aveux devant les autorités judiciaires des Gonaïves.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’homme d’affaires dit avoir kidnappé Coralie et Nicolas pour se venger de leur père, Robert Moscosso.

Clifford Brandt informe que Robert lui avait fait perdre un contrat d’environ 2 millions de dollars de vente de véhicules avec l’État haïtien.

Il a souligné que ce contrat juteux raté avait même causé l’arrestation de son petit frère qui a été accusé de fraude.

Ayant perdu tout espoir, Clifford Brandt dit avoir décidé de donner une leçon à la famille Moscosso. Il a donc confié l’affaire à l’inspecteur Edner Comé. Clifford Harry Brandt a fait remarquer qu’il n’avait jamais l’intention de faire du mal aux enfants de Moscosso encore moins d’exiger de rançon.

L’ancien chauffeur et garde du corps de Clifford Brandt, Edner Comé dit avoir planifié l’enlèvement. Il confirme avoir demandé un rançon à Robert Moscosso sans se rappeler du montant. Edner Comé dit ne pas se souvenir des personnes engagées pour surveiller les otages. A propos de la carte d’identité du Palais national, l’ancien inspecteur, Edner Comé dit qu’il s’en était chargé personnellement.

Concernant les armes à feu, il dit les avoir achetées pour sa sécurité personnelle puisque, précise-t-il, l’État est incapable de garantir la sécurité de la population en général, les hommes d’affaires en particulier. Toutefois, il reconnaît n’avoir pas eu l’autorisation des autorités policières pour circuler avec ces armes à feu de gros calibre qui étaient en à possession.

Au moment des confessions, Clifford Harry Brandt en a profité pour présenter des excuses à la famille Moscosso pour le mal qu’il leur a infligé.

Toutefois, il a rendu Edner Comé, son bras droit, responsable de ce qui est arrivé à la famille Moscosso. Clifford Brandt informe que c’est l’ex-inspecteur qui a planifié l’enlèvement et séquestré Coralie et Nicolas Moscosso.

Les deux autres accusés dans cette affaire, Ricot Pierre-Val et Bendel Saint-Fort, quant à eux, étaient chargés de surveiller les kidnappés, selon l’homme d’affaires qui a révélé qu’ils ont eu en leur possession une arme de calibre 9 millimètres pour surveiller les otages.

L’audience du vendredi est suspendue jusqu’au 8 janvier prochain.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *