Instabilité en Haïti : la Présidence aux abonnés absents

Instabilité en Haïti : la Présidence aux abonnés absents

Trois jours depuis que les écoles, le commerce et les entreprises privées sont restés fermés dans les différentes villes du pays après une grande journée de manifestation organisée dimanche dernier et un appel à la grève générale lancé par l’opposition et des syndicats.

Cette manifestation émaillée de violences a contraint le chef de l’État à rester à Port-au-Prince, le 18 novembre dernier, date commémorative de la Bataille de Vertières.

Plusieurs personnes ont été tuées par balles lors de cette manifestation alors que la Présidence n’a toujours pas présenté ses sympathies aux parents des victimes.

Depuis dimanche, le chef de l’État, Jovenel Moïse ne s’est toujours pas exprimé sur la situation du pays. Selon la Présidence, mardi, Jovenel Moïse devait faire une adresse à la nation. Le discours présidentiel a été reporté.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cette annonce devait être diffusée sur la Télévision nationale d’Haïti. Cependant, dans un message diffusé sur la TNH, les responsables de l’institution se sont excusés.

Le ministre de la communication parle défaillance technique. Il informe que des dispositions ont été prises pour faciliter la diffusion de ce message incessamment. La population est en attente.

Cette explication a été critiquée dans les médias et sur les réseaux sociaux. Des citoyens indexent l’incompétence de la Présidence.

En attendant, tous les secteurs de la vie nationale attendent la position du président de la République sur la situation sociopolitique du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *