Josué Agénor Cadet répond au professeur Josué Mérilien

Josué Agénor Cadet répond au professeur Josué Mérilien

Le ministre Pierre Josué Agénor Cadet qualifie de  »quidam » le coordonnateur de l’Union Nationale des Normaliens, Josué Mérilien qui dénonce des erreurs graves enregistrées dans les copies d’examens offficiels du baccalauréat 2018.

En écoutant les déclarations du professeur Mérilien qui met en doute les compétences et les expériences des correcteurs engagés dans le cadre du processus de correction des copies des examens officiels, le ministre de l’éducation nationale Pierre Josué Agénor Cadet a déclaré que le responsable de l’UNNOH ne fait pas honneur aux Normaliens en prétextant que les copies d’examens sont truffées d’erreurs.

Il va plus loin pour dire que le professeur  »ne sais même pas lire ».

Josué Agénor Cadet a laché que le coordonnateur de l’UNNOH réagit sur des sujets qu’il ne maîtrise même pas. Le titulaire du MENFP fait remarquer que n’importe quel élève en classe terminale peut démentir Josué Merilien.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« C’est un homme que j’ai connu bien avant que je suis devenu ministre. À pareille occasion, il dénonce des irrégularités graves dans les textes d’examens afin de se faire un peu d’argents », accuse Pierre Josué Agénor Cadet qui intervenait sur une station de radio de la capitale.

Le ministre de l’éducation nationale accuse le professeur Mérilien d’avoir détourné plusieurs sacs de riz qui avaient été destinés aux enseignants après le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Parallèlement, il a fait savoir que les correcteurs sont choisis sur la base de leur expérience et leur ancienneté dans le système éducatif. Pierre Josué Agénor Cadet informe que la liste des correcteurs est affichée aux Lycées Anténor Firmin, Toussaint Louverture, du Cinquantenaire et à la direction départementale de l’Ouest de l’éducation.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • kensly cadet
    5 juillet 2018, 22:37

    Le professeur ne SAIS meme pas lire. se moun nou besoin manger?

    REPLY