Jovenel Moïse prend ses distances par rapport au  » G9 an Fanmi ak alye « 

Jovenel Moïse prend ses distances par rapport au  » G9 an Fanmi ak alye « 

Le président de la République, Jovenel Moïse, dément les rumeurs faisant croire qu’il serait de mèche avec les bandits regroupés au sein de la coalition  » G9 an fanmiy ak alye « . Jovenel Moïse pointe du doigt un groupe de personnes sans les citer qui auraient utilisé ces bandits pour semer la pagaille dans le pays durant la période de « peyi lòk ».

Durant son passage dans le nord du pays, le week-end écoulé, le locataire du Palais national a finalement réagi aux allégations faisant croire qu’il supporte des gangs dans la perspective électorale. Jovenel Moïse rejette d’un revers de main ses accusations.  » Toutes les personnes qui m’associent à des gangs peuvent continuer à le faire « , a-t-il dit.

Pour sa part, Jovenel Moïse s’est reengagé à ramener la paix dans le pays. Mais  » le banditisme est un produit de la société. C’est un problème sérieux qui ne peut être résolu dans les affrontements « , a-t-il ajouté.

Le locataire du palais national annonce que des dispositions sont en train d’être prises au niveau du ministère de l’Economie et des Finances en vue de donner les moyens financiers à la CNNDR qu’il invite à se mettre au travail. Il affirme avoir demandé à la CNDRR de s’entretenir avec tout le monde. « Il n’existe aucun groupe armé avec lequel la CNDDR ne peut pas dialoguer. C’est son rôle. C’est pour cela qu’elle a été installée « , a rappelé Jovenel Moïse soulignant que les autorités n’hésiteront pas à mettre la main au collet des kidnappeurs et des bandits impliqués dans l’assassinat de policiers.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les bandits ont deux choix : « remettre leurs armes ou aller au cimetière », a dit Jovenel Moïse qui souligne avoir hérité d’un climat de violence dans le pays.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Maria
    20 juillet 2020, 13:43

    Ça c’est un president 😏

    REPLY
    • Antoine Langomier@Maria
      20 juillet 2020, 19:08

      Je doute tres fort que vous etes une Martienne. Apres le "pays lock,"Jovenel Moise tente de devenir un president dans un monde deja trop vieux. A la Remo’.

      Il y a Toujours une tres grande difference entre les Paroles et les ACTES. Ce sont surtout les paroles sans les ACTES qui avaient pousse’ les zefeyis de "pays lock" a’ mobiliser une partie des "Analfabet pa bet " en vue de deloger Jovenel Moise du Palais national.

      De toute facon, le G9 n’est pas l’affaire des particules qui ont Echoue’ dans le deboulonnage du president de la Minorite’.

      La Majorite’ Nationale ne cesse d’attendre l’Equipe du Liberateur.+

      L’Observatoire

      REPLY