La Cour de Cassation de Paris n’accorde pas le statut de mère aux femmes transgenres

La Cour de Cassation de Paris n’accorde pas le statut de mère aux femmes transgenres

Ce mercredi, la Cour de Cassation de Paris a refusé d’octroyer le statut de mère à une femme transgenre de 51 ans et impose une adoption aux parents transgenres qui veulent obtenir ce statut.

La décision de la Cour de Cassation a été vertement critiquée et la partie demandeuse a dénoncé une « justice figée et immobile ».

L’histoire de Claire, reconnue comme étant une femme transgenre âgé de 51 ans en 2011, a été portée devant la Cour de Cassation de Paris. D’après les révélations, Claire a eu une fille avec sa femme en 2014 et veut être reconnue comme sa mère. Ce qui lui a toujours été refusé. Étant la génitrice, on lui a proposé le rôle de père ou d’adopter son enfant pour être sa seconde mère.

En 2018, la cour d’appel de Montpellier lui accorde le statut de « parent biologique », une nouvelle catégorie, d’après ce que rapporte BFMTV.

Cependant, malgré son combat, la Cour de cassation a refusé de lui accorder le statut de mère, et a renvoyé l’affaire à la cour d’appel de Toulouse. Par ailleurs, les avocats de Claire ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin et veulent porter l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’Homme. « Le combat n’est malheureusement pas terminé », a souligné l’avocate.

Haïti 24 avec BFMTV

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *