La directrice de l’INFP, Maguy Durcé visée par une enquête de l’ULCC

La directrice   de l’INFP, Maguy Durcé visée par une enquête de l’ULCC

L’unité de lutte contre la corruption ouvre une enquête sur la gestion de la directrice de l’Institut national de la formation professionnelle (INFP).

Une correspondance datée du 2 mai 2019 a été acheminée à Maggy Durcé, lui demandant de mettre à la disposition de l’ULCC la copie d’un ensemble de documents administratifs allant de la période de 2017 à date, avant le vendredi 10 mai.

L’ULCC demande la liste des membres du personnel de l’INFP, leur date d’entrée en fonction et leur affectation actuelle; la liste des consultants, des contractuels, des membres du cabinet ainsi que leur contrat de service et leur affectation.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’unité de lutte contre la corruption veut avoir la liste de tous les membres du personnel (consultants, contractuels et membres de cabinets inclus) bénéficiaires de primes et de per diem.

La liste des membres du personnel (consultants, et membres du cabinet inclus) détenteurs de cartes de débit.

Le montant mensuel alloué pour l’acquisition de carburant, les personnes bénéficiaires ainsi que le quota qui leur est accordé régulièrement, sont les principaux documents exigés par l’unité de lutte contre la corruption.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Votre Nom *
    7 mai 2019, 20:51

    Commentaire *

    REPLY