La fête de l’Agriculture et du Travail célébrée entre critiques et appréciations

La fête de l’Agriculture et du Travail célébrée entre critiques et appréciations

Le Gouvernement, à travers les ministères de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR) et celui des Affaires sociales et du Travail (MAST), a commémoré, ce 1er mai, la date marquant la fête de l’agriculture et du travail.

 »An n jere dlo poun ogmante pwodiksyon nasyonal la », c’est le thème retenu cette année.

Une foire lancée depuis le 29 avril dernier, en prélude à cette fête nationale, prendra fin ajourd’hui.

Les participants à cette foire traditionnelle, lancée dans le but de promouvoir la production agricole du pays, ont vivement critiqué ceux qui avaient la charge d’organiser cette activité.

L’organisation n’est pas au top.Tout se mélange, vêtements, sandales, bijoux et produits alimentaires sont étalés sur les places Christophe et Dessalines, au Champs de mars.

En ce sens, plusieurs participants interviewés par Haïti 24 encouragent l’État haïtien à repenser cette fête.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Toutefois, des exposants se disent satisfaits de cette fête traditionnelle.

Le représentant de la Direction Départementale de l’Artibonite a profité de cette occasion pour encourager l’État haïtien à investir dans le secteur agricole ce qui, d’après l’agronome, contribuera au renforcement de l’économie du pays.

La réaction de Jean Louis, un peintre exposant de cette foire n’est pas différente. Il croit que l’État haïtien néglige deux des secteurs (agricole, artisanal) qui pourraient contribuer au développement du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *