X

X


La loi de finances 2018-2019, le budget rectificatif déposés au Parlement

La loi de finances 2018-2019, le budget rectificatif déposés au Parlement

Quelques heures avant la tenue de la séance d’interpellation du Premier ministre, Jack Guy Lafontant, le ministre de l’économie et des finances, Jude Alix Patrick Salomon a fait, simultanément à la chambre basse, le dépôt du projet de loi de finances 2018-2019 et de budget rectificatif.

En ce qui concerne le projet de loi de finances du prochain exercice, il est chiffré à 175 milliards de gourdes.

Selon le ministre de l’économie et des finances, dans ce nouveau budget de la République, le gouvernement a initié des mesures visant à renforcer la production nationale. Il s’agissant de mesures tarifaires, a préciséJude Alix Patrick Salomon.

Réforme de l’État, Eau potable, santé, Éducation, Énergie sont parmi les sept priorités de l’administration Moïse-Lafontant.

De 144 milliards, le budget rectificatif est passé à 156 milliards de gourdes. Selon les précisions du grand argentier de la République, il s’agit d’un budget de correction.

‘’Dans le budget rectificatif, justice est rendue au secteur judiciaire’’, a expliqué Jude Alix Patrick Salomon indiquant que le salaire des greffiers et huissiers a été ajusté.

Le secteur diplomatique qui a connu une réforme avec l’arrivée au pouvoir de Jovenel Moïse bénéficieégalement d’une augmentation de son enveloppe budgétaire.

Interrogé par des journalistes sur la provenance des ressources devant financer le budget rectificatif, le ministre de l’économie et des finances a expliqué que le gouvernement a mis l’accent sur le foncier, le contrôle douanier, la lutte contre la contrebande pour parvenir à cette hausse.

De plus, l’État a mis définitivement fin à la subvention de produits pétroliers sur le marché.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply