La mission de l’OEA reçue par Haïti n’était pas déléguée par le conseil permanent

La mission de l’OEA reçue par Haïti n’était pas déléguée par le conseil permanent

La mission de l’organisation des Etats Américains (OEA) qui a rencontré le président de la République, Jovenel Moise, le mercredi 19 juin dernier, est allée sans discussion, ni mandat du conseil permanent, a écrit Ronald Sanders, ambassadeur d’Antigua et Barbuda auprès des États-Unis et l’OEA dans Caribeans News Now.

Cette déclaration de Ronald Sanders vient de compliquer davantage la situation du président Jovenel Moïse qui avait fait appel à l’OEA pour atténuer le feu de l’opposition qui a déclenché les mouvements de mobilisation visant à obtenir son départ. La publication sur Twitter des propos du diplomate par la journaliste Jacqueline Charles provoque des réactions déjà dans les rues et sur les réseaux sociaux.

Cette mission de l’OEA qui a séjourné en Haïti en dehors de l’autorité du Conseil permanent, organe chargé de l’élaboration et du contrôle des politiques entre les assemblées générales, devait encourager d’abord le dialogue entre Jovenel et ses opposants politiques, est considérée aujourd’hui comme étant un faux pas pour tenter sauver le mandat de Jovenel Moïse.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’ambassadeur d’Antigua et Barbuda auprès des États-Unis et l’OEA, Ronald Sanders, invite l’OEA à s’attaquer à la situation en Haïti, non pas de manière ponctuelle, mais en utilisant ses capacités de rassemblement, de concert avec des représentantes et représentants légitimes de la communauté haïtienne.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *