X

X


La vente de munitions, un commerce qui rapporte gros et contrôlé par 11 personnes

La vente de munitions, un commerce qui rapporte gros et contrôlé par 11 personnes

Lors de sa participation à l’émission «Haïti sa kap kwit», l’un des membres de la commission nationale de désarmement, de démantèlement et de réinsertion (CNDDR), Jean Rebel Dorcenat, a dénoncé le commerce de munitions qui alimente l’insécurité dans le pays.

Le commissaire pointe du doigt une frange du secteur privé des affaires, des politiciens et des proches du pouvoir en place qui, a-t-il dit, gèrent ce commerce de munitions.

«Certaines fois, des hauts fonctionnaires du Palais national, s’oppose au travail de la CNDDR», a-t-il dénoncé, bien que le président ait donné feu vert à la commission pour faire son travail.

Par ailleurs, Jean Rebel Dorcenat a dénoncé le fait que des adolescents soient utilisés pour ramasser les douilles des projectiles aux fins de recyclage et de réutilisation.

Soulignons que la commission nationale de désarmement, de démantèlement et de réinsertion (CNDDR), n’a récupéré qu’une douzaine d’armes à feu dans plusieurs quartiers populaires, Cité-Soleil, Warf Jérémie entre autres, depuis son installation le 11 mars dernier.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Toussaint Pierre Dervaldo
    14 août 2019, 18:45

    Commentaire *

    REPLY