L’ancien patron de Wirecard arrêté il est soupçonné d’avoir gonflé artificiellement le bilan de l’entreprise

L’ancien patron de Wirecard arrêté  il est soupçonné d’avoir gonflé artificiellement le bilan de l’entreprise

En Allemagne, l’ancien patron de Wirecard, une entreprise de technologies et de services financiers, a été arrêté. Markus Braun s’est livré lui même aux autorités après le lancement d’un mandat d’arrêt à son encontre. Il est soupçonné d’avoir gonflé artificiellement le bilan de l’entreprise.

L’enquête judiciaire lancée il y a quelques jours seulement porte sur un peu plus de 1,9 milliards d’euros qui se seraient évaporés des comptes de Wirecard aux Philippines.
Mais cet argent n’a probablement jamais existé. Il a été en revanche inscrit dans le bilan de l’entreprise dans le but de la rendre plus attractive aux yeux des investisseurs et des clients. Les enquêteurs soupçonnent Markus Braun d’avoir eu des complices au sein de l’entreprise bavaroise.
Le parquet de Munich enquêtait sur l’ensemble des dirigeants de Wirecard depuis début juin. Ce sont des informations erronées données aux investisseurs qui ont attiré son attention. La découverte des comptes présumés fictifs aux Philippines n’a fait qu’amplifier les soupçons.
Lancée en 1999, entrée au DAX, l’indice clé de la Bourse de Francfort, il y a deux ans, Wirecard est devenue la star du marché des paiements numériques. Aujourd’hui, l’entreprise censée prémunir ses clients des fraudes se retrouve elle-même au cœur d’un vaste scandale financier.
RFI,Haiti24

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *