Le DG de l’ED’H, Michel Présumé, réfute les accusations du FJKL

Le DG de l’ED’H, Michel Présumé, réfute les accusations du FJKL

Le nouveau directeur général de l’ED’H, Michel Présumé rejette d’un revers de main les récentes accusations de la Fondation Je Klere, soulignant qu’il n’a jamais été ordonnateur.

En effet, la ‘’Fondasyon Je Klere’’ présente le directeur général de l’EDH fraichement nommé comme l’un des dilapidateurs présumés du fonds « Petrocaribe » se misant sur le rapport de la Cour supérieure des comptes dans six projets réalisés avec l’argent de ce programme entre Haïti et le Venezuela.

« Je suis arrivé au ministère de la Planification en 2014, tous les contrats ont été signés en novembre 2006 et en mai 2011. Je ne vois pas quelle influence que j’aurais pu avoir. Or, je n’étais pas ordonnateur, je ne pouvais pas en avoir légalement ni m’engager à signer des contrats », a-t-il précisé au journal ‘’Le Nouvelliste’’.
L’ancien membre du CMEP pense qu’on cherche à ternir son image. « Je n’ai jamais été impliqué dans des actes de corruption. Je n’ai jamais participé à rien d’illégal », a-t-il lancé en mettant quiconque au défi de prouver le contraire.
« Pour ceux qui savent lire, quand on regarde ce rapport on se demande où est-ce que ceux qui ont rédigé le rapport ont appris à enquêter. Lorsqu’un fonctionnaire de l’État est légalement autorisé à poser un certain nombre d’actes, vous ne pouvez pas dire qu’il n’avait pas le droit de le faire. Vous pouvez dire voilà ce qu’il a fait, voilà qui en a bénéficié et voilà le retour dont le fonctionnaire a bénéficié. Voilà ce qu’il faut rétablir… », a avancé le numéro un de la CMEP en réaction au rapport de la Cour supérieure des comptes relatif à la gestion et l’utilisation du fonds PetroCaribe.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    16 juillet 2020, 16:33

    La Fondasyon Je Klere utilise les dossiers de la CSCCA pour s’en prendre à des Présumés petrovoleurs. La Fondasyon Je Klere ou Le Nouvelliste n’est pas la Justice. Tous les Présumés petrovoleurs doivent attendre le Procès du siècle.

    En attendant les Présumés petrovoleurs ne laissent pas le Radar des organisations de la société civile. Se sal Dwe ye.

    L’Observatoire

    REPLY