Le gouvernement travaille pour faciliter la reprise des activités dans le pays

Le gouvernement travaille pour faciliter la reprise des activités dans le pays

Le Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) s’est réuni, ce mardi 29 octobre, pour discuter sur des mesures à prendre en vue de garantir la sécurité pour permettre à la population de vaquer à ses occupations.

À l’issue de cette rencontre, le Secrétaire d’État à la Sécurité Publique, Ronsard St Cyr a tenté de rassurer : « Nous demandons à la population de garder son calme, l’État prendra des mesures pour sécuriser les axes routiers, les voies publiques seront dégagés pour permettre la reprise des activités dans le pays ».

La police Nationale d’Haïti et la justice séviront contre les individus qui profitent des mouvements de mobilisation pour piller les entreprises, pour casser ou pour ranconner des citoyens, a-t-il annoncé.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La police Nationale d’Haïti a reçu des instructions pour permettre à la population de vaquer à ses occupations et pour sécuriser les manifestants, a soutenu le ministre de la justice.

Tous les parquets sont instruits de mettre l’action publique en mouvement contre des individus impliqués dans les actes de violences enregistrés, lors des mouvements de rue, a poursuivi Jean Roudy Aly.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Forestin
    30 octobre 2019, 12:24

    Pouki ou pa al kraze gang yo pito? Paske yap travay pou nou? Ou bezwen konnen la vi a gen rever, ou ba yon moun yon kou jodia , yap few li 7 fwa apre. Michel Francois touye Yves Volel li pedi pitit gason avan el soufri anpil pou sa epi li mouri apre. Saw yo panse? Baton ki bat chen nwa, se li ki bat chen blan pita.

    REPLY