“Le mandat de la 50ème legislature, de 2/3 du Sénat prendront fin le 13 janvier 2020”, selon Moïse Jean-Charles

“Le mandat de la 50ème legislature, de 2/3 du Sénat prendront fin le 13 janvier 2020”, selon Moïse Jean-Charles

Rejetant l’idée d’une éventuelle prolongation du mandat de certains sénateurs après le deuxième lundi de janvier, le secrétaire exécutif de la plateforme politique Pitit Dessalines, Jean-Charles Moïse a apporté quelques précisions sur ce point qui agite le débat.

“Il n’y a pas de doute, la loi est claire sur ce sujet: le mandat des sénateurs arrivera à terme le deuxième lundi du mois de janvier”, a déclaré le leader de Pitit Dessalines se référant aux articles 95 et 96 de la constitution haïtienne en vigueur.

L’ancien sénateur avance le retard accusé dans l’organisation des élections pour justifier son point de vue.

Jean-Charles Moïse a exhorté les autorités compétentes à supprimer le salaire des parlementaires, qu’il a présenté comme des nuls en raison de leur maigre bilan, dans le secteur agricole , l’investissement et le financement des petites et moyennes entreprises, en vue de promouvoir la création de richesses.

M. Moïse a, par ailleurs, prédit une situation socio-économique sombre pour le pays que provoquera la caducité du parlement.

“La communauté internationale, au nom de la morale politique, ne pourra octroyer de prêts ni financer le budget”, a déclaré Jean-Charles Moïse n’écartant pas la possibilité d’une augmentation du taux d’inflation.

Cette situation suscitera des manifestations dans presque tout le pays, prédit Jean-Charles Moïse qui a minimisé la stratégie de mobilisation annoncée par des dirigeants de l’opposition qui prévoient des manifestations nocturnes.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • René Josselin
    9 janvier 2020, 07:19

    D’une part, je suis d’accord en partie avec le leader dit pitit desali’n, d’autre part, quand on travaille en équipe il faut avoir un peu de tolérance. Car, la division fera l’affaire de l’ennemie.

    REPLY
    • Antoine Langomier@René Josselin
      9 janvier 2020, 10:35

      Il ne fait pas de doute, vous etes tres jeune. En appuyant la declaration du leader de "Pitit Desalin," cela devait s’arreter la’. Parlant de la DIVISION, c’est la Raison pour laquelle, je mets en exergue votre jeunesse. La DIVISION au sein des "Creoles" et des "Bossales affranchis" constitue la base du Systeme. Le 7 fevrier 1991, avait donne’ le signal de ce que nous vivons aujourd’hui.

      Martelly, PHTK et Jovenel sont les fils legitimes de la DIVISION et l’ECHEC de Lavalas et ses associe’s au sein des partis de Goinfres. Rien d’etonnant, Martelly, PHTK et Jovenel ne se differencient pas dans la gestion du pouvoir. Conflits Larve’s, Faiblesse des institutions, Corruption et CHAOS. Sistem nan Bwe tout moun.

      Jovenel Moise represente le passe’. Le suivant….

      L’Observatoire des Questions Haitiennes et Internationales

      REPLY