Le pape François victime de  » fake news  » annonçant son « arrestation pour trafic d’enfants »

Le pape François victime de  » fake news  » annonçant son « arrestation pour trafic d’enfants »

Les personnalités publiques font objet de nombreuses rumeurs circulant sur la toile. Le pape François qui bénéficie du respect dû à son rang n’échappe pas à cette réalité.

La fausse information de l’arrestation du pape François pour trafic d’enfants illustre bien la manière dont la bulle en ligne de QAnon peut s’autopersuader d’à peu près tout a écrit le journal  » Le Monde ».

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Black-out au Vatican : le pape François a été arrêté et fait l’objet de 80 chefs d’accusation dont trafic d’enfants et d’êtres humains ». C’est sous ce gros titre que plusieurs sites anglophones et francophones, comme qactus.fr, conservativebeaver.com ou profidecatholica.com, ont prétendu révéler l’arrestation du pape François dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 janvier.

Mais le chef de l’Eglise catholique s’est adressé dès le 10 janvier à midi à la foule sur la place Saint-Pierre, au Vatican, comme il le fait habituellement.

Cette apparition publique casse d’emblée la théorie de l’arrestation au cours de la soirée précédente du pape. Pourtant, la majorité des publications affirmant que le pape aurait été arrêté sont restées en ligne.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *