Le «Parti Konstwi Lavi», préocuppé par l’ampleur de la crise, écrit a JovenelMoïse

Le «Parti Konstwi Lavi», préocuppé par l’ampleur de la crise, écrit a JovenelMoïse

Le Parti Konstwi Lavi (PKL), dirigé par le Dr Harrisson Ernest, a exprimé ses amères préoccupations face à la crise que traverse le pays.

Dans une lettre ouverte adressée au président de la République, Jovenel Moïse, le PLK reconnait que les réponses eseentielles aux problèmes cruciaux de la vie nationale tardent encore à arriver, reconnaissant toutefois, la bonne foi du locataire du Palais national. Pour preuve, le PKL brandit l’insécurité qui domine les villes, la décote de la gourde, l’inflation et l’insécurité alimentaire.

Le Parti Konstwi Lavi souligne également le non-respect des échéances électorales qui est à la base de la crise politique qui domine le pays. «Les problématiques de logement, d’emploi, de santé, de sécurité, d’environnement et la mise sur pied d’une structure électorale permanente, restent une priorité incontournable pour les acteurs politiques, la société civile et les autorités étatiques», indique le PKL.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon le Parti Konstwi Lavi, le double échec du dialogue à la nonciature apostolique et aux locaux du BINUH traduit la profondeur de la crise politique actuelle, qui risque de compromettre l’avenir de chaque haïtien. Il invite Jovenel Moïse à prendre les mesures nécessaires afin d’éviter au pays ces situations chaotiques et périlleuses.

«Le Bureau Exécutif du PARTI KONSTWI LAVI (PKL), face aux grands défis de l’heure, espère encore, malgré tout, un nouveau départ, une nouvelle indépendance pour les familles haïtiennes, à partir de décisions célères qui s’inscriront dans le sens du bien-être et du bonheur car, déjà en coma, Haïti n’en peut plus», lit-on à la conclusion de cette lettre ouverte portant la signature des neuf membres du Bureau exécutif du PKL, dont le président, Harrisson Ernest.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • René Josselin
    1 mars 2020, 20:34

    Face à l’insécurité alarmante que fait face le pays et l’incapacité des soit-disant dirigeants de Répondre adéquatement à ce fléau, je demande le concours de la communauté internationale, plus particulièrement les Etats Unis d’Amérique de venir en aide au peuple haïtien militairement afin de remédier à cette insécurité pandémique empêchant les filles et les fils du pays vaquer à leurs occupations.Sans cette intervention et avec la vitesse exponentielle que court cette insécurité, je constate que les jours des haïtiens sont comptés.

    REPLY