« Les employés de l’OAVCT n’ont aucune raison de continuer leur grève », dixit Guyler C. Delva

« Les employés de l’OAVCT n’ont aucune raison de continuer leur grève », dixit Guyler C. Delva

24 heures après son installation, le nouveau ministre de la Culture et de la Communication a presenté sa première conférence de presse ce jeudi 26 avril.

La crise qui sévit depuis environ un mois à l’OAVCT a été le sujet dominant de sa rencontre avec les journalistes.

Guyler C Delva a souligné que la mise sur pied de la commission entre dans le cadre de la vision de l’Administration Moïse-Lafontant de reformer l’Administration publique. Une démarche qui porte fruit, selon le ministre Delva qui a informé que les recettes de l’OAVCT ont grimpé de 56 millions de gourdes de plus.

La réforme de l’Administration publique a toujours été l’un des projets phare du Président de la République, c’est dans cette perspective que la commission de restructuration a éxigé, à travers la circulaire du 28 mars dernier, le dépôt de certains documents (lettre de recommendation, CV) entres autres par des employés dans un délai avoisinant 10 jours.

Une initiative qui a déclenché la colère des employés qui avancent comme alibi le bref délai qui leur est imposé pour soumettre leur piece.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Face à cette situation, le délai a été repoussé jusqu’au 30 avril, rappelle Guyler C Delva qui dit croire que les revendications devraient s’arrêter là parce que les membres de cette commission ont cédé aux éxigences des syndicalistes.

Cependant, les employés syndiqués réclament à tout prix le départ de Worlf Dubic à la tête de la commission de restructuration de l’OAVCT qui, selon eux, piétinent leurs droits.

Ils évoquent notamment une vague de révocations arbitraires.

La boîte a été assainie, des mesures de cessation de service et de mise en disponibilité ont été prises, rétorque le ministre Delva.

Plus loin, le nouveau titulaire du MCC précise que les syndicalystes n’ont pas la pérogative de réclamer le départ de Worlf Dubic à la tête de la commission de restructuration de l’OAVCT.

Pour lui, des progrès ont été enregistrés depuis l’entrée en fonction de la dite commission.

Les recettes de l’OAVCT ont connu une hausse de plus de 56 millions de goudes.

Une institution autonome de l’État haïtien qui, prévoit-on, pourra contribuer à remplir le fonds du trésor public à 10 millions de gourdes, selon Guyler C Delva.

Il a ajouté également que la commission, à son arrivée, avait trouvé la caisse de l’OAVCT avec un montant de 250 mille gourdes, et depuis son entrée en fonction les responsables ont dû décaisser 20 millions pour répondre aux exigences des cas d’accident enregistrés.

Pour arriver à résoudre définitivement la crise qui sévit à l’OAVCT, le ministre Delva priorise la voie du dialogue.

Le gouvernement est prêt à entamer des discussions, a-t-il insisté tout en soulignant le calvaire des contribuables qui souffrent sans pouvoir trouver de services depuis environ un mois.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Emmanuel Simon
    26 avril 2018, 19:27

    Dans cet article, au 3eme paragraphe,priere de faire la correction necessaire: LA circulaire au lieu de le circulaire. Merci.

    REPLY