Les États-Unis appellent les Haïtiens à respecter l’État de droit

Les États-Unis appellent les Haïtiens à respecter l’État de droit

C’est dans un tweet que les États-Unis ont appelé les Haïtiens à rejeter la violence et respecter l’état de droit.

Condamnant avec véhémence les récentes violences survenues en Haïti, les États-Unis invitent le peuple haïtien à s’engager dans un dialogue constructif en vue d’une stabilité conjoncturelle, ce mardi 25 février.

4 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

4 Comments

  • BÉNÊCHE
    26 février 2020, 02:02

    C’est de l’esprit d’hypocrisie de la part des États-Unis, parce que, les autorités Américain sont en partis les plus responsables de la déchéance de notre pays d’haiti. Les USA, ne veulent pas du tout et jamais, pour que le pays soit sortie dans des problèmes économique et de la misère, Si nous constatons tous, à défaut que le pays soit libérer, le main-d’oeuvre des ouvriers d’origine haïtiennes, vont automatiquement retourner dans leur pays d’origine…Pendant que la chine, donner de préférence et en lieu et place, la chance à des petits pays de comme le notre-haiti, de se développer à la place de la misère…Bien que je ne sois pas du tout en an accords avec la politique interne la grande chine populaire!!!

    Que Dieu puisse bénir et protéger notre pays d’haiti.

    REPLY
    • Antoine Langomier@BÉNÊCHE
      26 février 2020, 15:17

      Ou Choute a kote nan Analiz ou fe a! Ce n’est pas les USA qui avaient empeche’ aux marasa Aristide/Preval de se comporter comne de bons democrates. Ce n’est pas les USA qui avaent pousse’ les freres siamois Aristide/Preval a’ ecarter tous les vrais patriotes dans la gestion du pays.

      Ce n’est pas les USA qui avaient demande’ aux freres siamois Aristide/Preval de trahir la cause du peuple Haitien. Ce n’est pas les USA qui avaient demande’ aux freres siamois Aristide/Preval de ne pas creer le Conseil Electoral Permanent en vue de recourir de facon periodique a’ des Elections Frauduleuses et Chaotiques.

      Ce n’est pas les USA qui demandent a’ des gens qui sont au pouvoir de PILLER le pays et d’envoyer leurs femmes, leurs enfants et leurs concubines au Canada… et en France. Ce n’est pas les USA qui demandent aux dirigeants de l’opposition d’agir de la meme maniere comme ceux qui sont au pouvoir. Les Jean Charles Moise, Beauplan, Latortue, elatriye, exigent le "pays lock," et pourtant, meme leurs tiboubout ne se trouvent pas en Haiti.

      Ce n’est pas les USA qui avaient demande’ aux administrations Preval, Martelly, Privert et Jovenel de Piller le Fonds Petro Caribe. Ce n’est pas les USA qui avaient demande’ au president Jovenel Moise de payer les membres du CE Provisoire pour leur OISIVETE’.

      Et pourtant en dehors du pouvoir un Leopold Berlanger Jr ou une Marie Frantz Joachim avaient donne’ l’impression ils sont contre le Statu quo. Ce n’est pas la faute des USA s’ils se sont revele’s des carrieristes et jouisseurs.

      Ce n’est pas la faute des USA si les administrations Martelly et Jovenel ont choisi de Rester dans la voie lavalassienne, en pratiquant la mauvaise gouvernance. Alors, c’est encore la faute des USA, si les administrations Martelly et Jovenel refusaient de creer a’ l’instar des administrations Aristide et Preval le CE Permanent… et le Conseil Consultatif.

      Les USA ne demandent pas aux dirigeants Haitiens de Semer la Division et de devenir des Esclaves de l’Oligarchie. Les USA ne demandent pas aux sieurs Boulos, Latortue… et Jerry Tardieu et d’autres Vauriens de prendre l’ONA en otage.

      Ce n’est pas les USA qui creent le "Shithole." Dans la DEBACLE, les USA n’ont pas la Responsablite’ de vos dirigeants et du peuple Haitien en general. Men li pa inosan net li paka renmen Rene Preval ke Leslie Francois Manigat. Li paka renmen Michel Martelly ke Mirlande Hyppolite Manigat.

      Venons-en a’ la politique INTERNE de la Chine Populaire. Je vous saurais gre’ de dire si vous etes d’accord avec la politique interne dans le pays de votre residence. Jusqu’a’ la venue d’ALLAH, il y a des parties du monde qui ne deviendront jamais des bordels. Comme quoi, la Liberte’ signifie la Perte des Valeurs. La Democratie signifie la toute puissance de l’Oligarchie, etc.

      L’Observatoire des Questions Haitiennes et internationales

      REPLY
  • Antoine Langomier
    26 février 2020, 03:47

    L’ETAT de DROIT a ses EXIGENCIES, c’est dommage pour le peuple Haitien, dans un camp comme dans l’autre, ce n’est pas souvent ainsi. Le pouvoir refuse de faire son Travail. De l’autre cote’, l’opposition ne veut pas attendre son tour a’ cause des manquements du pouvoir. C’est un cercle vicieux!

    Lavalas n’avait pas cree’ le CE Permanent… et le Conseil Constitutionnel. PHTK a fait la meme chose pour avoir aussi le controle du pouvoir pour ses Clans. L’Etat de Droit a ses NORMES: c’est la toute puissance des Institutions Republicaines. Depi 34 lane, neg ki rive sou pouvwa pa janm vle konprann sa. Ebyen KAO y ap Kreye. E se KAO y ap Toujou Rekolte!

    La Mauvaise Gouvernance est l’ennemi de l’Etat de Droit et du Developpement. Et dans un pays comme Haiti, sans la Bonne Gouvernance, quel que soit le nom du president, Aristide ou Jovenel, les commotions sociales et politiques sont inevitables.

    Le grand patron apporte l’appui a’ un allie’, mais ce n’est pas tout. L’Allie’ doit mettre son Devoir au propre tout en montrant son Projet de Societe’. Dans les deux cas, le president Jovenel Moise a rate’ le Coche. Le coup par coup et la gestion au quotidien n’avait pas permis au president Jovenel Moise d’avoir une BASE SOCIALE SOLIDE. Mwen pap di plis.

    L’Observatoire

    REPLY
  • Andrieux
    26 février 2020, 05:24

    Vous avez dit Etat de droit …Je dis haut et fort, Foutaise !
    Si ce petit pays est dans cet état de déliquescence, de pourissement avancé, vous êtes le premier responsable. Les mulatres, syro libanais haitiens, vos collabos, les petits nègres soumis, corvéables à volonté que vous imposez au peuple haitien,sans gêne sans pudeur et sans vergogne, vos pions pour dépecer Haiti. Maintenant qu’il ne reste que la carcasse de la charogne, Charognard que vous reste t-il à bouffer ? Le sous-sol en réserve ?
    Toujours donner des leçons que vous êtes incapables d’apprendre… Comme quoi, la Palestine, la Libye, l’Iran. L’Irak, Le Venezuela, Cuba … Et un petit pays comme Haiti que vous écrasent de toute votre puissance, dont vous avez sucer la moelle, la substance, n’ont-ils pas comme vous le droit à l’autodétermination, au développement, au bien-être de leur peuple ? Charognard de mes deux !
    C’est quoi l’État de droit dans le vocable de ces prédateurs sans foi ni loi ?
    Rentrer chez les plus petits, les affaiblir. Bombarder, corrompre/ éliminer les chefs d’État, corrompre/soudoyer les oppositions, tirer les ficelles en coulisse, menacer, briser les économies, ėlire les Présidents en lieu et place des peuples, semer le chaos, la misère, au sein des populations, et fermer les chateaux…. C’est cela l’Etat de droit de ces éléphants aux pieds d’argile qui ont perdu de leur superbe et que le monde entier méprise du bout des lèvres …De Sarkozy à Macron, de Clinton à Obama jusqu’au dernier des mohicans, vulgaire, arrogant, raciste et incompetent… Que vous reste t-il à offrir au monde ? That’s the big one.

    REPLY