Les funérailles du dirigeant du «Baz 47» et d’autres militants transformées en manifestation

Les funérailles du dirigeant du «Baz 47» et d’autres militants transformées en manifestation

Les funérailles de Josemano Victorieux alias Badou, membre du ”Baz 47″ ont été chantées, ce mercredi, à l’église Baptiste de Delmas 28. Depuis l’assassinat à Delmas 33, dans la soirée du samedi 28 septembre dernier, du militant politique Josemano Victorieux, par des individus circulant à bord d’un véhicule, Delmas 47 et ses environs sont devenus le théâtre de grande tension.

Famille, amis , des dirigeants politiques de l’opposition ,dont le leader de Pitit Dessalines Jean Charles Moïse, l’avocat militant Laurenel Louis, le responsable de l’ODEP-Ayiti, Assad Volcy, les sénateurs de l’opposition institutionnelle, Sorel Jacinthe et Ricard Pierre ont rendu un dernier hommage à Badou.

Après les obsèques, des militants ont organisé une journée manifestation improvisée paralysant ainsi la circulation des véhicules sur les tronçons de route de Delmas, Tabarre et ses environs. Plusieurs véhicules ont essuyé des jets de pierres. Des tirs nourris ont été entendus au niveau de l’autoroute de l’aéroport non loin de la Brasserie nationale d’Haïti.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Par ailleurs, 11 autres funérailles seront chantées à Port-au-Prince et dans les villes de province ce mercredi. Notons que l’Alternative Consensuelle annonce une journée de manifestation demain jeudi à l’occasion de la 213e commémoration de l’assassinat du fondateur de la patrie, Jean Jacques Dessalines.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *