X

X


Les gangs armés imposent leur loi, la PNH en manque de moyens, le Sénat s’interroge

Les gangs armés imposent leur loi, la PNH en manque de moyens, le Sénat s’interroge

La commission justice et sécurité du Sénat de la République a rencontré, ce jeudi, le haut commandement de la police nationale d’Haïti sur la recrudescence des actes de banditisme et de criminalité dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Depuis quelques temps, des gangs armés sèment la terreur au Centre-ville. Au moins 4 personnes ont été tuées par balles et des marchandises sont détournées, cette semaine.

Les discussions ont porté sur les dispositions que compte adopter les haut-gradés de la police nationale d’Haïti pour contrer les actes de banditisme à travers le pays dont dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Le directeur général de la police nationale d’Haïti Michel-Ange Gédéon informe que des unités spécialisées de l’institution policière seront déployées dès ce vendredi dans les quartiers populaires.

Le chef de la PNH a souligné, une nouvelle fois, à la commission justice, sécurité et de défense du Sénat de la République, le manque d’équipements et de matériels auquel l’institution policière fait face. Il a évoqué les maigres ressources financières mises à la disposition de la police nationale d’Haïti pour assurer la sécurité des vies et des biens.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • Ti ti
    13 juillet 2019, 00:01

    On dirait que ces imbéciles du sénat sont dépassés par les gangs qu’ils semblent eux mêmes créés pour assassiner la population et surtout la diaspora. Les gars vous venez de vous réveiller, ou bien vous êtes en train de vous moquer de la population? Les bandits, et tueurs vous les connaissez , ils s’appellent Arnel, tigangan, Ticaca et d’autres. Allez les chercher ? Mais non! vous ne pouvez pas ,par peur qu’ils vous tuent ou vous dénoncent.

    REPLY