Les juges menacent d’entrer en grève la semaine prochaine

Les juges menacent d’entrer en grève la semaine prochaine

Les juges menacent d’entrer en grève dès la semaine prochaine en vue de continuer de réclamer de meilleures conditions de travail et le renouvellement des mandats des juges arrivés à terme, selon le président de l’association professionnelle des magistrats (APM), Wando St-Viller.

Le doyen du tribunal de première instance de Jacmel informe que des proches du président de la République,
des membres du cabinet des ministres, des parlementaires proches de l’Exécutif négocient avec des magistrats pour renouveler leurs mandats.

« Ils veulent avoir les juges dans leurs poches pour contrôler le pouvoir judiciaire », déplore maître Wando St-Villier.

Cette mauvaise pratique vise à saper l’indépendance du pouvoir judiciaire. Elle est une entrave à l’état de droit et la démocratie, a-t-il fait remarquer.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Malgré l’avis favorable du conseil supérieur du pouvoir judiciaire, le mandat de certains juges ne sont toujours pas renouvelés tandis que l’Exécutif effecute des nominations illégales sans l’autorisation du CSPJ, déplore le président de l’APM.

Parallèlement, le doyen du tribunal de première instance de Jacmel dénonce les mauvaises conditions de travail des magistrats qu’il qualifie de lamentable. Des tribunaux de paix sont logés dans des taudis, les tribunaux de première instance quant à eux sont dans des espaces inappropriés tandis que le ministère de la justice et de la sécurité dispose de fonds pour améliorer les conditions de travail des juges, a fait remarquer Maître Wando St-villier.

De son côté, le président de l’association des magistrats haïtiens, Jean Wilner Morin réclame plusieurs mois d’arriérés de salaire pour les commissaires et substituts du commissaire du gouvernement. Selon le juge instructeur, les commissaires de gouvernement sont traités en parent pauvre.

« Ils n’ont même pas un bon de carburant », déplore le président de l’ANAMAH qui plaide en faveur de l’indépendance du pouvoir judiciaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *