« Les principales villes du pays devraient être classées en fonction de leurs population et recettes fiscales », propose Kesner Pharel

« Les principales villes du pays devraient être classées en fonction de leurs population et recettes fiscales », propose Kesner Pharel

Une ville qui génère plus de recettes nettes peut être placée en second rang, de l’avis de l’économiste. Ainsi, Kesner Pharel estime que Delmas devrait être la seconde ville du pays au lieu du Cap-Haïtien car, selon le dernier recensement de l’Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique et les derniers chiffres communiqués par le Ministère de l’intérieur, Delmas a une plus grande population que le Cap-Haïtien et son assiette fiscale est nettement supérieure. Soit 597.6 millions de gourdes pour une population 376.834 habitants. Tandis que le Cap présente une recette évaluée à 55.2 millions de gourdes pour une population évaluée à environ 274.404 habitants.

Le tableau des principales villes et leurs recettes fiscales sont ainsi répartis:

Port-au-Prince: 987,310 habitants 2. Carrefour: 511,345 hab.
3. Delmas: 395,260 habitants
4. Pétion-Ville : 376,834 habitants 5. Gonaïves: 356,324 habitants
6. Cap-Haitien 274,404 habitants.
Source: Institut Haitien de Statistiques et d’Informatique.


Classement des villes haitiennes en termes de recettes fiscales (impôt locatif, patente,…)
1. Delmas 597.6 millions de gourdes
2. Pétion-Ville 376.8 millions de gourdes
3. PauP 375.3 millions de gourdes
4. Carrefour 151.6 millions de gourdes
5. Tabarre 109.4 millions
6. Croix-des-Bouquets 79.8 millions de gourdes
7. Cap-Haitien 55.2 millions de gourdes.
Source: Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT).

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *