L’exportation de mangues vers les États-Unis en baisse cette année

L’exportation de mangues vers les États-Unis en baisse cette année

L’exportation de mangues francisques vers les Etats-Unis d’Amérique connait une baisse considérable cette année.

Les chiffres présentés par une dizaine de coopératives et d’associations de producteurs de mangues sont loin d’être les résultats escomptés.

 

La quantité de mangues francisques exportées, qui d’ailleurs est la plus demandée sur le marché, est passée cette année de 800 mille à 300 mille boites.

Le président de l’Association des Planteurs pour le Développement de la Petite-Rivière de l’Artibonite, Israël Louis informe qu’en Haïti 15 mille familles vivent de la production et de l’exportation de la mangue vers l’étranger.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La cause de cette importante lui est inconnue. Selon lui, seul les responsables du ministère de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement peuvent donner des explications.

Israël Louis craint aussi une perte considérable dans la production du riz et du maïs. Il a fait remarquer que grâce à l’exportation de la mangue vers les États-Unis, les agriculteurs génèrent 2 milliards de gourdes par an. Il appelle à l’intervention des autorités afin d’empêcher une perte d’autres récoltes.

Le président de l’Association des Planteurs pour le Développement de la Petite-Rivière de l’Artibonite, Israël Louis croit également que les termes liant les producteurs de mangues aux exportateurs devraient être révisés.

Il fait remarquer que l’argent perçu dans l’exportation de la mangue francisque par le est nettement inferieur par rapport au bénéfice du producteur.

Israël Louis précise, à titre d’exemple, que sur chaque 100 gourdes générées dans la production et l’exportation, le producteur ne perçoit que 10 gourdes.

Le président de l’Association des Planteurs pour le Développement de la Petite-Rivière de l’Artibonite, Israël Louis estime que l’Etat haïtien devrait revoir les nouvelles exigences en vigueur aux États-Unis sur les produits importés.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *