Limbé-Affaire des 53 présumés bandits : l’instruction est ouverte

Limbé-Affaire des 53 présumés bandits : l’instruction est ouverte

Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Saint-Marc, Me Wilkens Jules, a auditionné, le mercredi 22 mai 2019, les 53 présumés bandits arrêtés par des agents de la police nationale d’Haïti, le 9 mai dernier à Limbé, dans le département du Nord.

Il revient au cabinet d’instruction de chercher les indices, a précisé le Commissaire du gouvernement.

Ces présumés bandits accusés d’association de malfaiteurs, seraient membres des gangs « GRAN GRIF » de « Savien », une localité de la première section de petite rivière l’Artibonite et de «Poste Pierrot», de la 4è section de communale de Marchand, tous deux sous le contrôle du puissant chef de gang Arnel Joseph, a précisé Me Jules.

Alors qu’ils essayaient de gagner la République Dominicaine, clandestinement, ces présumés bandits ont été arrêtés en possession d’une arme de poing de calibre 45, une vingtaine de téléphones portables et une importante somme d’argent, a fait savoir le chef du parquet de Saint Marc.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *