L’ONU veut combattre les abus sexuels commis par ses membres sur des femmes haïtiennes

L’ONU veut combattre les abus sexuels commis par ses membres sur des femmes haïtiennes

L’Organisation des Nations Unies (ONU)dit s’engager à lutter contre les abus sexuels commis par des membres des missions onusiennes à l’encontre des filles et des femmes en Haïti.

La secrétaire générale adjointe des Nations Unies pour les stratégies, politiques et conformité de la gestion, Catherine Pollard, et le chef des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, ont annoncé des dispositions en vue de freiner la pratique d’abus sexuel et de viols commis par des membres du personnels tant militaires que civils des mission onusiennes contre des femmes haïtiennes.

«L’’organisation fera tout son possible en vue de prévenir les abus sexuels contre les femmes et les filles par des casques bleus en Haïti», a déclaré Mme Pollard dans une entrevue accordée au journal Miami Hérald.

«L’exploitation et les abus sexuels par le personnel de l’ONU sont inacceptables, et nous sommes pleinement attachés à la politique de tolérance zéro que prône le secrétaire général, António Gutérres à ce sujet», ont-ils souligné tout en transmettant leur soutien aux «victimes et à leurs familles».

Pollard et Lacroix croient savoir que ces actions nuisent aux victimes et ternissent la réputation de milliers de personnes qui travaillent dans les opérations de paix et qui servent avec honneur et distinction. Ces actions qui sapent la confiance placée en l’organisation doivent être punies.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *