Massacre à la Saline : des secteurs réclament une commission de justice et de vérité

Massacre à la Saline : des secteurs réclament une commission de justice et de vérité

Pour éviter que le massacre de La Saline ne soit banalisé, plusieurs secteurs regroupant des organisations de droits humains, religieuses, de la promotion de la femme, syndicales, sans oublier les secteurs universitaires et privés des affaires, ont adopté une position commune à travers une pétition.

Les signataires ont, d’entrée de jeu, demandé que toute la lumière soit faite sur les évènements survenus le 13 novembre à La Saline.

Ils s’interrogent sur les raisons de cette tuerie sur laquelle pèse un lourd silence.

Ces secteurs réclament des pouvoirs publics qu’une commission indépendante de justice et vérité soit établie avec l’assistance des nations unies.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ils ont fait remarquer que ces crimes ne peuvent rester impunis comme celui de Jean Rabel.

Ces crimes, disent-ils, sont une atteinte grave à la démocratie et à la dignité humaine.

Cette commission indépendante de Justice et de vérité réclamée, sera ordonnée par les hautes autorités de l’État et doit établir les responsabilités de ceux qui se sont rendus coupables de tels crimes.

Les représentants recommandent des soins gratuits pour les personnes blessées. Un accompagnement spycho-social pour les familles traumatisées notamment les enfants. De plus, elles appellent le Gouvernement à prendre des mesures de sécurité afin de protéger les habitants et permettre le retour à la vie au quartier La Saline.

Ces secteurs plaident en faveur d’un dialogue avec les organisations des droits humains en vue de mettre en place la commission indépendante de Justice et de vérité. Ils appellent à la solidarité agissante de tous les citoyens et citoyennes.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *