MSPP dans le viseur des médecins formés en République Dominicaine

MSPP dans le viseur des médecins formés en République Dominicaine

La Coalition des Médecins formés en République Dominicaine réclame leur intégration dans le système sanitaire haïtien.

« Nous ne sollicitons pas de job auprès de l’Etat, nous avons seulement besoin d’intégrer le système », c’est la moindre demande que formule la Coalition des Médecins formés en République Dominicaine en date du jeudi 16 janvier 2020.

Ils sont au total 279 médecins formés en République Dominicaine. Étant soumis aux diverses éxigences qu’imposent les règlements, ils ont dénoncent la complexité des demarches entreprises. Le Président de la Coalition, Gamendy Préval, juge que les autorités sanitaires constituent eux-mêmes des obstacles.

Non seulement qu’ils ont dû attendre un an pour l’homologation de leurs différentes pièces par le Ministère de la Santé Publique et de la Population, ces médecins ont payé un frais exorbitant de 10 000 gourdes pour subir des épreuves du Ministère.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Dans un premier temps, la FMP avait fixé la moyenne à 65. Seulement deux d’entre nous avaient reussi. Dans un second temps, le Ministère avait baissé la moyenne jusqu’à 50. Du coup, 79 d’entre nous avaient franchi l’étape », a expliqué le President de la Coalition Dr Préval. Malgré cette diligence, moins de deux d’entre eux n’ont reussi à avoir l’approbation du Ministère pour leur intégration dans le système.

Cet engouement pour être admis dans le système sanitaire haïtien fait suite à la décision des autorités dominicaines, en 2012, d’empêcher les étudiants de faire social en Republique Dominicaine. Par conséquent, la Coalition estime judicieux de mettre leur connaissance au service de leur pays. Pourtant, les autorités sanitaites haïtiennes se sont opposées à une telle démarche.

Par:Junior Luc

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Dr Begens Lima
    17 janvier 2020, 20:11

    oui, c’est un but. les choses doivent se changer

    REPLY
  • Francoise Valme
    18 janvier 2020, 11:07

    Rejoindre a l’initiative de la structure Haitienne c’est un devoir a nous les medecins en RD, car le peuple a besoin d’un changement d’avis donc unissons-nous pour une meilleur assistence sanitaire.

    REPLY