Quand la PNH veut s’assurer de la sécurité des carnavaliers

Quand la PNH veut s’assurer de la sécurité des carnavaliers

Dans le souci de garantir la sécurité de la population pendant les activités pré-carnavalesques et carnavalesques, les autorités policières annoncent une série de mesures restrictives notamment sur les parcours réservés aux festivités.

Dans une note presse, en date du 24 janvier 2020, portant la signature du patron de la PNH, l’institution interdit scrupuleusement le port d’arme à feu, l’utilisation des armes tranchantes et contondantes, la vente et la consommation des boissons dans des récipients en verre et la circulation de véhicule non-autorisés dans le périmètre interne du parcours des activités festives.

Ces mesures qui sont applicables jusqu’au 26 février, s’inscrivent dans une démarche visant à assurer la sécurité des carnavaliers.

Rappelons que, lors d’une conférence de presse tenue le 22 janvier dernier, le porte-parole de la PNH, le commissaire Michel-Ange Louis-Jeune avait annoncé que 3 mille 45 policiers seront déployés en vue de sécuriser les activités pré-carnavalesques.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *