Reginald Boulos appelle au déracinement des gangs

Reginald Boulos appelle au déracinement des gangs

L’homme d’affaires, Reginald Boulos plaide en faveur d’une campagne active de déracinement des gangs.

Pour y parvenir, la société et les autorités concernées doivent s’impliquer davantage. Des notables dans certains quartiers dont le plus grand bidonville de la capitale, Cité Soleil, doivent s’impliquer dans ce combat, a-t-il souligné.

« Les gangs doivent se sentir traqués en tout temps », a fait savoir l’homme d’affaires qui dit croire que les actions préventives et coercitives des instances étatiques de sécurité devront se déployer avec professionnalisme et efficacité de manière à dissuader toute tentative de réactivation des cellules démantelées.

Ceci sera accompagné d’un programme de reconversion et réinsertion sociale des membres des gangs démantelés, a-t-il ajouté.

Parallèlement, le Dr Reginald Boulos se dit persuadé que la formation substantielle de l’effectif de la PNH doit être améliorée et renforcée.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Il s’agit de mieux les forces de l’ordre qualitativement et quantitativement.

« Actuellement la PNH a un effectif ne dépassant les 15 mille membres pour une population de 11 millions d’habitants

« La République voisine, en plus d’une grande armée, dispose de plus de 50 mille policiers pour une population équivalente à celle d’Haïti », a fait remarquer le Docteur Boulos. Ce dernier croit qu’il est indispensable de renforcer davantage les unités spécialisées de la PNH pour leur permettre de répondre efficacement aux actions des gangs.

Il a mis l’accent également sur la nécessité que réévaluer la sécurité des officiels de l’État et l’affectation rationnelle de policiers en fonction des besoins réels et des rangs de ces autorités sans compromettre la sécurité globale et quotidienne de la population. La création d’un directoire national d’intelligence, la rapatriement en faveur de cette entité des budgets d’intelligence alloués à la Présidence, à la Primature, aux ministères de l’intérieur et de la justice, sont entre autres les propositions de l’entrepreneur.

Ce directoire travaillera de concert avec la PNH de manière à prévenir les actes de banditisme planifiés, démanteler les groupes criminels et supprimer leurs sources de financement et d’approvisionnement en munitions, a-t-il conseillé.

Le docteur Reginald Boulos appelle à la mise en place des programmes de formation professionnelle de qualité dans les quartiers populaire à l’intention des jeunes.

Selon lui, cette formation devrait couvrir la plomberie, le carrelage, l’électricité, la menuiserie, la cosmétologie, l’artisanat, les arts ménagers et culinaires, le dépannage d’ordinateurs et de téléphones portables entre autres. Encourager l’entrepreneuriat chez les jeunes et créer de petites entreprises par la mise en place d’un système de crédit basé sur les mérites des projets, sont parmi les propositions et les recommandations du Dr Reginald Boulos.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Saintilien
    29 avril 2019, 15:17

    Salut Dr ! Vous avez bien dit mais la question qu’on doit se poser .
    Avez vous déja pensé pour les batiments qui vont utiliser pour les ecoles professionnelles?
    Le secteur dans lequel vous appartient quel sera son role dans cette demarche???

    REPLY