Rencontre entre Ariel Henry et Luis Abinader : le gouvernement dominicain dément les affirmations de la Primature haïtienne

Rencontre entre Ariel Henry et Luis Abinader : le gouvernement dominicain dément les affirmations de la Primature haïtienne

Le gouvernement haïtien a-t-il menti sur le contenu des échanges entre Ariel Henry et Luis Abinader, aux Etats-Unis, en marge du Sommet des Amériques?

Dans une note publiée jeudi sur sa page facebook, la Primature a repris les éléments essentiels qui ont constitué le fond des échanges entre les dirigeants des deux Républiques se partageant l’Île.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Le Premier ministre Ariel Henry et le Président Luis Abinader sont convenus de régulariser la situation des immigrants et des travailleurs haïtiens en République Dominicaine, en les dotant de documents d’identification, et en redynamisant la Commission mixte haïtiano-dominicaine », a écrit la Primature.

« A la fin des échanges, le Premier ministre a, une nouvelle fois, fait mention de la candidature de l’ancienne ministre de la Santé, Dr Duperval Guillaume, au poste de directeur général de l’OPS que le Président dominicain a favorablement accueillie », a-t-elle poursuivi.

Le son de cloche dominicain

« Concernant les immigrés et les travailleurs : Le gouvernement haïtien doit tout mettre en œuvre pour fournir des documents officiels haïtiens à tous les immigrés et travailleurs en République dominicaine », a réagi le gpuvernement dominicain dans un communiqué.

« Concernant la candidature à l’OPS : Le président dominicain a indiqué qu’il ne pouvait définir aucun soutien étant donné que le gouvernement du Panama a également une candidature pour le même poste et est un allié avec qui nous devons en parler », ont précisé les autorités gouvernementales voisines.

Le Gouvernement dominicain a des positions très claires concernant l’agenda bilatéral avec le Gouvernement haïtien, informe le communiqué. « Les seules informations valables sur les accords ou discussions dans le cadre du Sommet des Amériques sont celles émanant des instances officielles de la République dominicaine », a conclu le document.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *