X

X


Séance de mise en accusation de Jovenel Moïse :Un député perturbateur a failli être électrocuté

Séance de mise en accusation de Jovenel Moïse :Un député perturbateur a failli être électrocuté

Le député de Thiotte, Vikerson Garnier, a utilisé toutes les manoeuvres pour tenter de boycotter la séance de mise en accusation du président de la République à la chambre basse. Il a failli laisser sa peau lors d’une dernière tentative.

Cette séance s’est étendue sur deux jours, les mercredi 21 et jeudi 22 août 2019, à la Chambre des Députés.

Au cours de cette longue séance, l’élu de Thiotte a,
dans un premier temps, utilisé un mégaphone pour tenter en vain de perturber certaines interventions de ses collègues .

Portant sa colère à son comble, ce parlementaire s’est dirigé vers le dépôt où est placé la génératrice qui alimente la salle en électricité pour briser le cadenas de la boîte contenant cet appareil. Au cours de cette tentative, un choc électrique s’est produit. Le député a pris ses jambes à son cou.

Vikerson Garnier aurait pu se tuer au cours de cette dernière tentative visant à perturber la séance de mise en accusation du président de la République.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Neelo
    25 août 2019, 08:04

    Soyons sincère, qu’est-ce que ce idiot et imbecile personnage fait à la chambre des députés? Sans surprise il aurait pu quand même (sans honte) déposer une demande d’indemnisation pour invalidité ou accident/électrocution pour avoir été en service lors de l’accident qui se résumerait ainsi « Avoir défendu le président corrompu face à une accusation méritée ». La solution miracle pour Haïti aujourd’hui Se résume ainsi:
    – Faire faillite et repartir la pauvre Terre sous un autre Nom, nouvelle administration et surtout avec de nouveaux citoyens recrutés ailleurs. Mais lors de l’embauche si un candidat déclare avoir une idée quelconque de l’haitien Déchu; il serait disqualifié pour cause de contamination incurable. C’est pas drôle mais c’est vrai.

    REPLY