Sécurité : Au Bicentenaire, c’est le calme après la tempête

Sécurité : Au Bicentenaire, c’est le calme après la tempête

Un calme apparent règne en fin de journée, ce jeudi, au Bicentenaire après les affrontements des membres du gang de Gran Ravin, emmené par « Ti Lapli » et les forces de l’ordre. Au moins deux personnes ont été blessées.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Depuis le week-end écoulé, une vaste opération est menée au Village de Sieu contre le gang de « Izo » et « Manno ». À la base de cette opération, la bande à « Ti lapli » a voulu prêté main forte à ses frères d’armes, Izo et Manno, membres « G9 An fanmi » et alliés. Mais les agents des différentes unités spécialisées de la PNH, déployés sur le long du Bicentenaire, ont pu les repousser.

Cette situation a provoqué un embouteillage monstre au niveau de la 3ème circonscription et la route nationale numéro 2. Pour l’heure, la situation est plus ou moins calme. Mais la peur est remarquable chez les usagers de la route.

Parallèlement, une situation de tension a régné à la Croix-des-Bouquets où les membres du gang 400 mawozo affrontaient une autre bande armée de la localité Lacère, emmenée par un certain « déporté » ainsi connu. Au moins 3 personnes auraient été tuées dans ces affrontements, selon des informations disponibles.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *