X

X


Tensions à la douane d’Anse-à-Pitres!

Tensions à la douane d’Anse-à-Pitres!

Les responsables de la douane d'Anse-à-Pitres ont augmenté les taxes de dédouanement des vêtements usagés (pèpè). Cette décision adoptée par les autorités douanières a provoqué un vent de panique dans ladite commune.

Des marchandes et marchands des vêtements d’occasion (pèpè) d’Anse -à-Pitres ont paralysé le lundi 14 mai 2018 toutes les activités commerciales au niveau de la douane. Ces commerçants critiquent la décision prise par l’administration de Jovenel Moïse d’augmenter les taxes douanières sur les “pèpè.

Par ailleurs, ces vendeurs disent consterner que les autorités douanières aient décidé de faire passer de 3000 à 75 mille gourdes comme frais de dédouanement d’un container de “pèpè” acheté à Pedernales, en République dominicaine.

Ces marchandes et marchands menacent de maintenir la mobilisation afin d’inciter le Gouvernement Lafontant à réviser à la baisse les taxes douanières des “pèpè”.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • Michaele marie therese Berrouet
    15 mai 2018, 11:49

    KI LE NAP KITE SALOP POU SE KAY VOZEN NAP ACHETE PEPE

    REPLY