Transparency International: Haïti, en 168ème position dans le dernier rapport de l’indice de perception de la corruption

Transparency International: Haïti, en 168ème position dans le dernier rapport de l’indice de perception de la corruption

Le dernier rapport sur l’indice de perception de la corruption de Trancparency International pour l’année 2019 met à nu le problème de la corruption qui caractérise notamment l’administration publique haïtienne. Dans ce classement, Haïti a perdu sept (7) places par rapport à celui de l’année antérieure.

Ce rapport ne devrait étonner personne vu les différents scandales de corruption enregistrés, cette année, au niveau de l’administration publique, notamment dans la diplomatie haïtienne.

Alors que le président de la République se donne corps et âme dans la lutte contre la corruption, le problème reste entier. En effet, Haïti est classé parmi les pays les plus corrompus du monde et avant dernier pays le plus corrompu de la région caribéenne.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

«La frustration face à la corruption du gouvernement et le manque de confiance dans les institutions témoignent de la nécessité d’une plus grande intégrité politique », a déclaré la présidente de Trancparency internationale, Delia Ferreira Rubio, lors de la présentation dit rapport.

Ainsi, Mme Rubio appelle les gouvernements à intensifier la lutte contre la corruption.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *