Valorisation de la formation professionnelle, Maguy Durcé renouvelle son engagement

Valorisation de la formation professionnelle, Maguy Durcé renouvelle son engagement

La directrice générale de l’Institut National de Formation Professionnelle a inauguré, ce lundi 30 avril, un centre de l’UNESCO-UNEVOC en Haïti.

L’UNEVOC est une structure de l’UNESCO qui se donne pour mission de renforcer et perfectionner les capacités institutionnelles du secteur de l’Education et la Formation technique et Professionnelle dans le monde.

Cette structure compte, avec l’intégration d’Haïti, 247 centres répartis dans 160 pays.

Dans son discours de circonstances, la DG de l’INFP, qui a fait la demande d’adhésion de l’institution au réseau UNESCO-UNEVOC dans le but de développer et de mettre en œuvre une nouvelle stratégie de modernisation et de revalorisation du secteur de la formation technique et professionnelle en Haïti, s’est réjouit de cet exploit.

 »L’INFP en tant que centre UNEVOC pour Haïti est désormais habilité à partager ses expériences avec les 247 autres centres de l’UNEVOC situés dans 160 pays membres de l’UNESCO et de profiter davantage de leur expertise pour se renforcer et enrichir ses pratiques et procédés en vue d’améliorer, de façon continue, l’offre de formation technique et professionnelle au bénéfice de la jeunesse du pays », poursuit Maggy Durcé qui s’est réengagée à revaloriser la formation professionnelle en Haïti.

Le représentant de l’Unesco en Haïti, à l’occasion du lancement officiel du centre UNESCO-UNEVOC, a confié que ce centre entre dans le cadre de la mission de l’UNESCO de promouvoir la paix dans le monde.

Suivant la stratégie de l’UNESCO 2016-2021, le centre UNEVOC privilégie trois axes principaux : favoriser l’emploi des jeunes et l’entreprenariat ; promouvoir l’équité et l’égalité des genres ; faciliter la transition vers des économies vertes et des sociétés durables, a énuméré Paul Gomis.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Par ailleurs, il a encouragé les autorités du pays à investir dans la formation professionnelle qui d’après lui, constitue une base vitale pour le renforcement de l’économie haïtienne.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *