Vers la réalisation de l’inventaire du potentiel touristique d’Haïti

Vers la réalisation de l’inventaire du potentiel touristique d’Haïti

la ministre du Tourisme, Colombe Emilie Jessy Menos a rencontré Ricot Pierre-Louis, Jean Ronald Augustin et Nirtha Bien-Aimé respectivement président et membres de la Commission nationale pour l’innovation et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes . La rencontre qui s’est tenue au bureau de la ministre visait à mettre en place les conditionnalités pour la réalisation d’un inventaire du potentiel touristique des territoires de la République.

Ce projet qui sera mené par le ministère du Tourisme devra permettre, dans sa première phase d’inventorier le potentiel touristique des territoires de la République- en identifiant chaque attrait – naturel, historique et culturel, matériel et/ou immatériel, d’en déterminer le potentiel- par le mode d’aménagement, d’animation – des produits et des services touristiques qui peuvent y être attachés. Avec cette commission nationale, cette rencontre devra permettre au ministère du Tourisme-et à l’État – de poser les termes, pour le recrutement du personnel nécessaire à la réalisation de l’inventaire et d’en déterminer la prospective stratégique pour la collecte des données et l’enregistrement des données sur les attraits.

Cette rencontre participe d’une série de consultations, avec certaines institutions publiques, pour la mise en place de la synergie nécessaire, entre les autorités publiques, dans la conduite et la réussite de ce projet qui permettra de :
-Partager avec les responsables de la Commission, le descriptif postes et des tâches, du personnel chargé de collecter les données sur le potentiel touristique de chaque section communale de la République ;
-Créer à terme, pas moins de 1100 emplois, jeunes, au cours des mois de juillet et d’août, et d’identifier l’ensemble des attraits, des sites naturels et historiques, le patrimoine culturel, d’évaluer le potentiel, l’investissement nécessaire et la rentabilité de ces derniers ;
-Augurer l’amélioration et la transformation des cadres et des conditions de vie des populations des 576 sections communales de la République- partant de l’aménagement touristique.
Un pas de franchi. En route vers la prochaine étape, la rencontre avec le Centre national information géo-spatiale.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *