Vers une modification du code pénal controversé?

Vers une modification du code pénal controversé?

Le président de la République, Jovenel Moïse, envisage de modifier le code pénal publié par décret le 24 juin dernier. Il en a fait l’annonce ce lundi 6 juillet sur son compte Twitter.

Depuis sa publication, ce nouveau code pénal qui entrera en vigueur dans 24 mois suscite de vifs débats dans la société haïtienne. Des acteurs de la société civile critiquent le locataire du Palais national qui, selon eux, manifeste clairement sa volonté de légaliser l’homosexualité à travers ce texte de loi.

« L’heure n’est pas à la confrontation, mais au dialogue et à la sérénité », a dit Jovenel Moïse reconnaissant que la publication du code pénal a suscité un débat trés animé. Pour lui, c’est un signe encourageant de l’engagement citoyen.

Face à ce constat, Jovenel Moïse demande au Premier ministre, Joseph Jouthe, de rencontrer les différents secteurs concernés autour de cette question.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans une note publiée le vendredi 3 juillet 2020, les évêques catholiques d’Haïti se sont positionnés sur la publication du code pénal. L’Eglise catholique appelle la population à se rebeller contre les décrets adoptés par le Pouvoir. “Dans ces décrets, des dispositions de certains articles touchant l’essence même de notre humanité, de notre culture, de notre foi et de notre société, ne devraient pas être promulguées sans une consultation préalable de ceux pour qui elles ont été élaborées « , a souligné la CEH dans sa note.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *