Violation du territoire dominicain: Le gouvernement haïtien ouvre une enquête

Violation du territoire dominicain: Le gouvernement haïtien ouvre une enquête

Sur la frontière haïtiano-dominicaine, au niveau de Malpasse-Jimani, le drapeau dominicain hissé sur un mât dans la limite de la borne 252, située en territoire dominicain, a été descendu le lundi 3 août. À la suite de l’incident, des coups de feu ont été tirés. Le gouvernement haïtien juge l’incident « malheureux » ouvre une enquête.

Le Gouvernement tient à informer que la question des drapeaux haïtien et dominicain à la Borne 252 a été résolue, conformément à un accord préalable entre la République d’Haïti et la République Dominicaine, à la suite de réunions organisées au cours des mois de janvier et de février 2020.

« Dans le but de normaliser la situation, une cérémonie spéciale avait été prévue au cours de laquelle les drapeaux des deux pays devraient être hissés en même temps des deux côtés de la ligne frontalière », a rapporté la primature dans une note.

Aussi, le Gouvernement déplore ce malentendu « qui tend à nuire aux relations amicales entre les deux pays ». Il en profite pour porter à la connaissance du public qu’une enquête est ouverte pour déterminer les auteurs et co-auteurs de cet acte.

En outre, le chef du gouvernement annonce que des dispositions ont été prises pour hisser les deux drapeaux sur la Borne 252, en vue de maintenir le calme et la sérénité à la frontière haïtiano-dominicaine.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Junior ADAM
    7 août 2020, 08:15

    Serait-il la meilleure décision prise par notre gouvernement pour remédier la situation? Il faudrait quand même une limite entre ces deux pays voisins.

    REPLY
  • Frantz Kelly
    7 août 2020, 21:21

    Voilá.

    REPLY