Violence policière contre Georges Allen : le « Collectif 4 décembre » exige une enquête

Violence policière contre Georges Allen : le « Collectif 4 décembre » exige une enquête

Le « Collectif 4 décembre » déplore l’agression dont a été victime le journaliste Georges Emmanuel Allen, le mardi 28 avril 2020, lors d’un contrôle de routine d’une patrouille policière, à Delmas 33, pendant les heures de couvre-feu.

« Cet acte gratuit ne fait pas honneur à l’institution qui a pour devoir principal de protéger et servir la population en toutes circonstances », a dit Jean Robert Argant, coordonnateur général du « Collectif 4 décembre », soulignant que de telles déviations ne doivent pas être tolérées.

Le défenseur de droits humains invite les autorités compétentes à lancer une enquête autour de ce fâcheux incident, afin fixer les responsabilités et rendre justice à la victime.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Jean Robert Argant dit comprendre que les policiers soient sous fortes pressions. Cela ne justifie aucun débordement d’aucune des branches, quelle qu’elle soit, de l’institution policière » a t-il dit, appelant les policiers à faire preuve de plus de sagesse dans leur comportement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *