« Vive la famille », des milliers de citoyens ont marché contre l’immoralité

« Vive la famille », des milliers de citoyens ont marché contre l’immoralité

À l’initiative du secteur protestant, plusieurs milliers de citoyens, accompagnés des agents de maintien d’ordre, ont marché, ce dimanche 26 juillet, dans la capitale pour exiger le retrait de la publication du code pénal dans le journal officiel de la République « Le Moniteur », en date du mercredi 24 juin dernier.

Dans une ambiance de carnaval, ces citoyens ont déambulé sur l’autoroute de l’aéroport pour « dire non à l’immoralité ». Escortés par des chars musicaux assurant l’animation, les protestant ont entonné des chants évangéliques (Gadon Bondye gade yon grosè yon bondye), clamant ainsi la grâce de Dieu.

Vêtus de t-shirts blancs arborant le slogan «vive la famille», ces religieux ont dénoncé le nouveau code pénal qui contraint, sous peine d’emprisonnement, leurs pasteurs à marier des homosexuels. Ils appellent le président de la République, Jovenel Moïse, à ne pas légaliser l’homosexualité, le changement de sexe et les relations zoophiles.

Certains de ces religieux s’insurgent contre les leaders de l’église catholique pour n’avoir pas pris part, ce dimanche, à cette marche contre l’immortalité et pour la famille.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Plusieurs militants politiques, ayant participé à la marche, en ont profité pour réclamer le départ de Jovenel Moïse. Ces militants politiques ont dénoncé la vie chère, le chômage, la dépréciation de la gourde par rapport au dollar.

Cette marche qui s’est déroulée sans incident, a pris fin au carrefour de l’aéroport breaptisé officieusement depuis quelques temps « kafou rezistans « . Ces religieux qui appellent le locataire du Palais national faire preuve de moralité menacent de gagner les rues quotidiennement si leurs revendications ne sont pas satisfaites.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    26 juillet 2020, 23:01

    Le Code Penal Sodomique joue en Faveur des PAKA TANN. Sans s’en rendre compte, Jovenel Moise et consorts, sont devenus des allie’s des PAKA TANN.

    Le Code Penal Masimadique constitue le Ralliement des antiJovenel a’ l’instar de "kafou Rezistans." BWA MARE.

    REPLY