Yvon Bonhomme s’engage à faire respecter les droits des Haïtiens en République Dominicaine

Yvon Bonhomme s’engage à faire respecter   les droits des Haïtiens en République Dominicaine

Le parti politique “Patriyot Rasanble pou Sove Lakay” a déposé une plainte, ce mardi 10 décembre, par devant l’Office de la Protection du Citoyen contre X pour les infractions et tort causés à la société haïtienne en générale et contre le gouvernement de la République Dominicaine pour violation des droits humains en matière d’apatridie au regard de l’arrêt 168-13 de la Cour constitutionnelle dominicaine.

Le président du parti politique Parasol, Yvon Bonhomme, s’est fait accompagné de plusieurs personnes issues de différentes couches sociales du pays: des “madan sara”, des paysans, des enfants, des personnes handicapées, lors du dépôt de cette plainte à l’occasion du 71e anniversaire de la journée internationale de la déclaration universelle des droits de l’homme.

Par ce geste, l’actuel directeur général du ministère des Haïtiens vivants à l’étranger entend contribuer à la création de conditions propices au rétablissement de la vie normale dans le pays incluant le respect de la liberté de la presse, la protection de l’environnement, l’intégration économique, sociale et politique des Haïtiens vivants en terre étrangère, des jeunes, des personnes à mobilité réduite.

Le numéro 2 du MHAVE n’a jamais raté une opportunité pour critiquer les dérives enregistrées dans l’administration publique.

Il a toujours plaidé en faveur d’une politique d’austérité préconisant l’abolition des privilèges de certains haut fonctionnaires de l’État afin d’avoir les ressources nécessaires pour répondre aux besoins urgents de la population haïtienne.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *