18 novembre: une manifestation de l’opposition en demi-teinte

18 novembre: une manifestation de l’opposition en demi-teinte

La manifestation de l’opposition n’a pas réuni la grande foule, ce lundi 18 novembre à l’occasion du 216e anniversaire de la bataille de Vertières.

La manifestation a démarré au Carrefour de l’aéroport. Seulement deux leaders de l’opposition ont été remarqués sur le parcours. Les manifestants ont lancé des propos hostiles au président de la République.

Arrivés à Delmas 95, les manifestants ont été dispersés. Des tirs à l’arme automatique ont été entendus. Deux personnes dont un journaliste sont blessées par balles.

Les agents du corps d’intervention et de maintien d’ordre ont fait usage abusif de gaz lacrymogène pour rétablir l’ordre.

Cependant, des jets de pierres lancés en provenance d’un corridor ont été constatés.

Les manifestants ont érigé des pneus enflammés un peu partout sur la route de Delmas. Les activités commerciales ont été paralysées au niveau de cette commune ainsi qu’à Port-au-Prince. Le transport en commun a été paralysé également.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *